Bol tibétain

 Le bol tibétain

 

Le massage au bol sonore tibétain

Lorsque le son d’un bol se propage dans le corps, il a une action relaxante sur nos organes.

Les vibrations audibles et celles que l’on perçoit, agissent sur l’être humain et son environnement.
Elles nous transforment et ont une action curative aux niveaux : physique, émotionnel, mental et spirituel.

De nombreuses personnes ressentent que leur âme est touchée lorsqu’elles entendent le son vivant des bols chantants.
Le son et la vibration du bol procurent une expansion de l'espace environnant et un sentiment de Paix profonde.

Un des effets particuliers des sons, dans les soins thérapeutiques, est lié à la tendance naturelle que possèdent les objets dont les mouvements sont presque identiques, à finalement se mouvoir de manière totalement synchrone.

Les bols tibétains tout comme les gongs ou les tingshas, recréent la fréquence harmonique originale et stimulent le corps, afin qu'il retrouve sa propre fréquence. Une fois synchronisé, il peut vibrer de manière indépendante et résonner à nouveau en accord avec les corps subtils.

Une fois parfaitement harmonisés, le corps physique, l'âme et l'esprit sont prêts pour un travail d'expansion de conscience sous la guidance du thérapeute, afin de se reconnecter à l'unité intérieure dans la globalité de l'Etre.

Effets du massage ou d’un bain sonore ?

- Relaxation profonde.
- Action sur le stress et l’insomnie.
- Rééquilibrage de la tension artérielle.
- Stimulation de l’énergie vitale (Ki).
- Activation et l’harmonisation des chakras.
- Renforcement du système immunitaire.
- Harmonisation et la synchronisation des hémisphères gauche et droit du cerveau : centrage – concentration – créativité
- Développement de notre potentiel.
- Amélioration des fonctions respiratoires et auditives.
- Atténuation (voire la disparition) de certaines douleurs et certains maux psychosomatiques (migraines, asthme, allergies).
- Restauration de l’équilibre physique ou psychique, quand il y a eu un désordre (libération des blocages – épuration des corps subtils).

Pratiques transmises

- Pratique pour nourrir et stimuler les chakras.
- Pratique pour nourrir certaines zones du corps.
- Le SCANNER (technique qui nous permet de mettre en évidence les zones sur lesquelles il serait nécessaire de travailler...).
- Harmonisation en position assise.
- Bain sonore debout - Bain sonore allongé - Massage sonore...

 

Le bol est composé de sept métaux rappelant l'unification des sept chakras (entrées énergétiques du corps physique).
Ces sept métaux sont également associés à sept astres parmi ceux du système solaire ainsi qu'aux sept jours de la semaine leur étant reliés.

- l'argent pour la lune (associé au lundi)
- le fer pour Mars (mardi)
- le mercure pour la planète Mercure (associé au mercredi)
- l'étain pour Jupiter (associé au jeudi)
- le cuivre pour Vénus (associé au vendredi)
- le plomb pour la planète Saturne (associé au samedi)
- l'or, le métal le plus pur représentant le soleil (associé au dimanche)

Habituellement, on part du principe qu'on écoute une musique mais dans le cas particulier du bol tibétain, il faut apprendre à dépasser l'écoute pour parvenir à RESSENTIR les sons avec toutes nos cellules. Il ne s'agit plus seulement d'en apprécier l'harmonie sonore, il faut la laisser pénétrer en nous-mêmes.

C'est pourquoi on parle de "massage sonore". Les sons tibétains, ne peuvent prendre effet que s'ils pénètrent profondément chacune de vos cellules. Lorsque le son parvient au niveau du noyau intérieur, il le ré-harmonise afin de retrouver un équilibre.

Tout dans l'univers est composé de vibrations : la lumière, l'air, les couleurs, les sons, en fait tout ce qui compose la vie elle-même est fait de vibrations. Le bol tibétain est avant tout l'instrument par excellence vous permettant de libérer des tensions accumulées, nuisibles à votre état de bien-être. Lorsqu'un hochet de bois (appelé aussi mailloche) est frappé sur le bol, le son harmonise tout d'abord le cœur de vos cellules. Différents sons, différentes forces, se trouvent appliqués. Chacune de ces vibrations agit différemment. Le chant du bol et l'effet sur nos champs vibratoires

Lorsqu'on fait chanter le bol, cette fois le travail ne se réalise plus uniquement sur la cellule elle-même mais bien sur la circulation de vos champs vibratoires.

Nous possédons sept chakras principaux qui servent d'entrée d'énergie au corps physique. Les chamans indiens ont associé sept couleurs et sept notes de musique à chacun de ces chakras.

1. Le premier chakra est associé à la couleur rouge pour le soin des organes génitaux mais concerne aussi la vitalité en général. Il symbolise ce qui débute et ce qui se termine. Son son est Lam

2. Le deuxième chakra est associé à la couleur orange pour le soin des glandes surrénales et concerne donc les fonctions digestives en particulier. Il symbolise les secteurs de relation d'aide, le soutien, le désir de faire équipe, en somme la collaboration. Son son est Vam

3. Le troisième chakra est associé à la couleur jaune, identifié au centre des émotions appelé aussi plexus solaire. C'est le lien avec l'énergie artistique, la créativité, la sensibilité, le rayonnement, la soif de plaire et de séduire. Son son est Ram

4. Le quatrième chakra est associé à la couleur verte se trouvant relié à l'énergie du cœur, à la famille, aux blessures affectives. Il se rapporte aussi à l'estime de soi, à la soif de liberté et à l'émancipation autant qu'à l'amour proprement dit. Son son est Yam

5. Le cinquième chakra est associé à la couleur bleue, en relation avec la gorge donc le secteur des communications dites ou refoulées. Concerne aussi un lien avec le besoin d'être entendu, compris, aimé et accepté par l'autre. Son son est Ham

6. Le sixième chakra est associé à la couleur indigo (entre le bleu et le violet) en relation avec le troisième œil, donc l'intuition, la prémonition, l'univers de la dimension spirituelle de l'être et de l'âme mais aussi celle des réalisations concrètes dans sa capacité à se projeter dans l'accomplissement de sa mission de vie. Son son est Om

7. Le septième chakra est associé à la couleur violette. Situé au sommet de la tête, il se trouve en relation avec la sagesse, la vertu, la compassion humanitaire, l'aide spirituelle demandée et l'ascension du maître intérieur. Son son est Om

Lorsque le bol chante, il vise à rétablir la bonne circulation de cette énergie entre les chakras.

Chakra